Le régime Dukan n’est pas un régime. Il s’agit en fait d’une véritable méthode d’amaigrissement baptisée plan Protal (pour protéines alternatives). Elle s’articule en quatre phases qui peuvent être considérées comme autant de régimes distincts de par leur durée, les aliments autorisés et le but recherché. Nous allons maintenant observer en détail la première étape du régime Dukan, appelée phase d’attaque. Elle constitue un moment décisif du plan Protal.

Un régime de protéines pures

Vous pourrez manger de la viande à volonté

Vous pourrez manger de la viande à volonté

Cette première phase est basée sur la consommation de protéines pures à volonté. Autrement dit, les seuls aliments autorisés pendant cette phase devront être très riches en protéines, mais vous pourrez en manger autant que vous voulez. Les autres nutriments sont exclus, pas de glucides (fruits, riz, pâtes, légumes, céréales, pain, aliments sucrés…) ni de lipides (huile, beurre, viandes grasses ou poisson gras, noix …). Huit catégories d’aliments sont autorisés dans cette phase :

  • Les viandes maigres : pièces maigres de bœuf, veau ou cheval
  • Les abats : foie de veau, de bœuf ou de volaille, langue de veau ou d’agneau
  • Les poissons : tous les poissons sont autorisés
  • Les volailles : sauf le canard et l’oie et sans manger la peau qui est riche en lipides
  • Les jambons dégraissés
  • Les œufs : le blanc d’œuf, notamment, qui est une protéine pure
  • Les fruits de mer : coquillages et crustacés
  • Les laitages à 0 % : yaourt et lait 0%, mais ni sucrés, ni aromatisés, ni aux fruits.

Quelques adjuvants sont autorisés comme le vinaigre, les herbes aromatiques, les cornichons, les oignons, le sel en petite quantité.
Un impératif majeur de la phase d’attaque est de boire un litre et demi de liquide par jour : eau, café, thé ou soda sans sucre.

Déroulement de la phase d’attaque

La durée de la phase d’attaque varie selon les cas. Elle dépend de différents facteurs comme le poids à perdre, l’âge, le nombre de régimes précédemment suivis ou la motivation. Elle est en moyenne de 5 jours, c’est la durée conseillée pour une perte de poids de 10 à 20 kilos. Cette durée sera plus ou moins longue selon la quantité de poids que l’on souhaite perdre : de une journée à 7 jours, voire 10 jours dans certains cas particuliers.

Durant les deux premiers jours de ce régime, il est habituel qu’une légère fatigue se fasse ressentir, le temps que l’organisme s’adapte à ce nouveau mode d’alimentation. Des symptômes apparaissent : bouche sèche et haleine forte, constipation à partir du quatrième jour. Il est impératif de se conformer aux aliments autorisés de la liste, tout écart pouvant mettre en péril la totalité du régime. Se restreindre à cette liste d’aliments plutôt réduite peut paraitre difficile, mais le fait de pouvoir manger à volonté devrait contrebalancer l’effet de frustration. C’est là l’un des points forts du régime Dukan : il est particulièrement adapté aux gros mangeurs. Néanmoins, il requiert une certaine discipline, il est par exemple souhaitable de toujours prendre garde à ne pas manquer des aliments qui se trouvent sur la liste autorisée, sinon vous risquez de vous rabattre sur des aliments non autorisés, mettant ainsi un terme prématuré au régime. Un autre point essentiel est de boire systématiquement en mangeant afin de drainer les déchets issus de la digestion des graisses. Ne pas boire vous amènera tout simplement à freiner le processus d’amaigrissement.

En conclusion :

Le Dr Dukan qualifie cette phase inaugurale du plan Protal comme un véritable « effet de surprise » pour l’organisme. En effet, ce changement d’alimentation soudain est plutôt brutal et c’est justement ce qui amène une perte de poids rapide dès les premiers jours. La suite du plan Protal consistera à tirer parti de ce choc pour continuer sur la voie de l’amaigrissement.