La réputation du régime crétois n’est plus à faire, de nombreuses publications attestent de ses bienfaits sur notre organisme : il préviendrait l’apparition de nombreuses maladies et serait le garant d’une longévité exceptionnelle. De fait, les aliments qui composent le régime crétois sont une source inépuisable de micronutriments protecteurs de l’organisme. Parmi ces substances bénéfiques, les antioxydants ont un rôle majeur.

Le stress oxydatif

Le stress oxydatif est pour l’organisme un phénomène similaire à ce qui arrive si vous laissez un morceau de métal un certain temps à l’air libre : il rouille. De la même façon, quand nous respirons, l’oxygène que nous absorbons produit des molécules appelées radicaux libres qui dégradent les cellules de notre organisme. Les radicaux libres joueraient un rôle dans l’apparition de nombreuses maladies telles que l’arthrite, les taches sur la peau, le cancer, l’asthme, la cataracte, les maladies cardiaques, les troubles articulaires, la sclérose en plaques, la maladie d’Alzheimer, l’athérosclérose. De plus, en entraînant une détérioration graduelle des cellules, les radicaux libres seraient les premiers responsables du vieillissement prématuré.

Certains facteurs externes à notre organisme peuvent augmenter la production de radicaux libres : l’alcool, le tabac, les polluants issus de l’industrie chimique (pétrole, essence, déodorisant), la pollution atmosphérique, les composés organiques volatiles (teinture, peinture, moquette, parfum), la poussière d’amiante et de silice, les radiations ionisantes, l’eau oxygénée, l’eau de javel, les pesticides, les métaux toxiques (plomb, mercure, cadmium), les additifs en excès (sulfite, colorants, nitrites, phosphate et polyphosphate) ainsi que l’exposition solaire, l’exercice physique intense, le stress chronique ou aigu.

Les antioxydants ont la propriété de neutraliser les radicaux libres, et ainsi de limiter les effets du stress oxydatif.

Régime crétois et antioxydants

Les noix sont riches en antioxydants

Les noix sont riches en antioxydants

Les agents antioxydants, capables de nous protéger contre les effets néfastes des radicaux libres, sont de nature très diverse : enzymes, protéines transporteuses du fer et du cuivre, molécules de petite taille (glutathion, vitamines) et oligo-éléments (cuivre, zinc, sélénium). En suivant les préceptes du régime crétois vous fournirez à votre corps une source variée de ces substances antioxydantes.

  • La vitamine E : on la trouve dans les huiles végétales, les amandes, les noix, les poissons gras, les légumes verts à feuilles tels que le chou, le persil.
  • La vitamine C : elle est présente dans les agrumes (citron, orange, pamplemousse) légumes verts (céleri, chou vert, cresson, oseille, persil raifort) les fruits (cassis, kiwi..) et surtout fruits rouges (fraise, framboise, groseille), la pomme de terre, le poivron, la tomate.
  • La vitamine B9 : appelée aussi acide folique, elle se trouve dans les légumes verts à feuilles (épinard, fenouil, salade) mais aussi dans les céréales complètes, la tomate.
  • Les flavonoïdes : ces molécules de la famille des polyphénols sont des antioxydants particulièrement puissants qu’on trouve dans les fruits, les légumes ou le vin rouge.
  • Le sélénium : cet oligo-élément est présent dans les fruits de mer, les noix, les céréales complètes l’ail, les céréales complètes, le chou, les germes de blé.
  • La Super Oxyde Dismutase (SOD) : elle abonde dans le melon et est réputée pour être un excellent antioxydant.
  • Le coenzyme Q10 : elle est présente dans les sardines et les épinards.
  • Le zinc : on le trouve dans les céréales, les fruits de mer, les huîtres, les coquillages, les brocolis, champignon, épinard, haricot, le pain complet, le poisson.
  • Le glutathion : il a la propriété de piéger les radicaux libres, on le trouve dans l’ail, l’artichaut, asperge, avocat, betterave, brocoli, cannelle, carotte, choux, haricot, noisette, oignon, pissenlit, poire, pomme.
  • Le lycopène : la tomate et le pamplemousse rose en contiennent en grande quantité.

A savoir :

N’abusez pas du fer ! Nous le savons, le fer est un oligo-élément indispensable à notre santé, cependant un excès de fer serait nuisible: selon certaines études, il apparait que des taux trop élevés de fer dans l’organisme aurait un effet pro-oxydant et aggraverait l’action destructrice des radicaux libres.